Canal 9 fait le point en fin de périple, à l'occasion d'un dernier duplex: You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

merci de m'avoir suivi ainsi!

Ca y est, le panneau d'arrivée, il ne manque que les enfants pour me mettre à la chaîne, une chaîne humaine symbolique de ce qu'a réellement été ma descente du canton à pieds. Merci à toutes celles et ceux qui m'ont si aimablement reçu 6 semaines durant. Viennent encore quelques entreprises ou personnes à visiter pour parfaire mes reportages et compléter les sujets, puis la rédaction du livre, d'ici fin mars, ainsi que la réalisation du film. Tous deux seront réalisés pour l'automne 2014. Je vous tiendrai au courant de l'évolution des choses sur ce blog! Merci beaucoup de m'avoir suivi jusqu'ici et à tout bientôt, au fil des publications de ce blog!

Novellis: une usine pilote

Face à la standardisation de la fonte et du laminage de l'aluminium, le complexe de Chippis mise sur l'excellence et l'innovation..

«Rien ne sert de se battre contre les autoroutes de production, affirme avec conviction Bertrand Carrupt, collaborateur fidèle de Novellis attaché à la communication. Notre créneau est la fabrication de petits volumes, mais à haute valeur ajoutée. Face à la standardisation mondiale de la fonte et du laminage de l’aluminium, notre complexe de Chippis mise sur l’excellence et l’innovation.» «Chaque mois notre fonderie développe un alliage différent pour les secteurs de l’automobile, le formatage de canettes de boisson ou la fabrication de composants électroniques, renchérit son directeur Serge Gaudin. Nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux développements, sur la trace de ce que faisait ici Alusuisse. Il n’est pas toujours simple d’insérer des tests délicats de nouveaux alliages dans le flux tendu de production, mais cette philosophie d’entreprise nous positionne comme usine pilote du groupe indien Aditya Birla dans le domaine. Grâce à notre excellente productivité, nous sommes appelés à exporter notre savoir-faire dans les autres entités du groupe.»

Lors de plusieurs passages dans le laminoir à chaud, les lingots d'alliage d’aluminium passent de 510 cm à 9.5 cm d’épaisseur, mais de 4.6 m à 25 m de long.

 

N’ayons pas peur de prendre le Rhône!

«J’ai le virus de mes racines. Plus elles sont profondes, plus l’arbre peut aller loin!» Pour Dominique Savioz, la fierté d’être valaisan passe par la métaphore. Comme dans ses chansons qui, comme un tourbillon, tournent autour du Rhône et de l’eau, il dessine son entreprise, Artena, sous forme de navire.

Dominique Savioz, Artena

«Je dois pouvoir pêcher les énergies de création, construire mon navire, en choisir l’équipage et trouver de quoi le nourrir.»

Valais Passions sur les Ondes de Radio Suisse Romande, la Première

Correspondant pour le Valais, Claude Defago m'a accompagné une matinée entre Granges et St-Léonard

A entendre en fin du journal de 12h30:

François Perraudin twitter   
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.